Skip to content

Quais du Polar 2017

Les Quais du Polar c’est à chaque fois que du plaisir. Des livres, des auteurs et les amis… que demander de plus? Comme l’année passée, mon weekend a commencé du vendredi soir. J’ai passé la soirée sur Lille car le TGV partait à 5H34 le lendemain matin.

Samedi, debout à 4H40 et ça pique un peu. Heureusement, j’ai pu continuer ma nuit pendant la première moitié du trajet vers Lyon. Pendant la deuxième moitié, j’ai terminé le livre Dans l’ombre d’Arnaldur Indridason. A 9H, je suis arrivée à la gare de Lyon Part-Dieu où j’ai retrouvé Habib puis Martine. Nous avons pris un café et note à moi-même : me faire greffer un troisième bras pour l’année prochaine (hein Habib?) ^^ En effet, deux valises, un café et marcher en même temps, ça coince un peu. Nous avons un peu galéré à trouver l’arrêt de bus à cause des travaux mais nous sommes arrivés sur le lieu du festival à 10H. Le temps d’aller déposer ma valise à la consigne de l’hôtel et je me suis mise dans la file pour le festival.

Les files sont de plus en plus longues d’année en année et ce, dès le matin. Heureusement, j’avais la carte d’adhésion au festival, ce qui m’a permis de faire une autre file prioritaire et où ça allait plus vite.

Du samedi matin, j’ai donc été voir : Vincent Villeminot, RJ Ellory, Val McDermid et Cédric Bannel. Après, je suis allée manger un bout avec des amis puis nous sommes revenus au festival pour 14H. J’ai continué ma tournée des dédicaces en allant voir : Lisa Gardner, Maud Mayeras et Arnaldur Indridason. Comme c’était devenu invivable avec tout ce monde, je me suis octroyée une pause bien méritée de 16H à 18H30. Je suis retournée à l’hôtel, j’ai trié mes livres dédicacés/non dédicacés, j’ai pris une bonne douche, me suis étendue telle un cachalot échoué (xD) sur le lit. Bref le bonheur 😀

A 18H30, retour au festival où il y avait quand même moins de monde. J’ai retrouvé des amis, fait quelques achats pour le lendemain et j’ai craqué pour le livre Canicule de Jane Harper qui sera mon seul achat imprévu. Après, nous avons été nous hydrater, chose très importante après une journée pareille et ensuite, nous avons été souper au restaurant habituel. Je n’ai pas suivi les autres pour aller boire un dernier verre, tout ce que je voulais, c’était mon lit. Je me suis donc couchée à presque minuit.

Dimanche, levée à 8H15, petite douche et déjeuner à l’hôtel. Le temps de boucler mes valises, de les déposer à la consignes et j’étais dans la file vers 9H40. Malheureusement, comme la veille, le temps n’était pas du tout au rendez-vous. Cette journée était plus cool car j’avais moins d’auteurs à voir. Le premier a été Ragnar Jonasson, puis Lilja Sigurðardóttir à qui j’ai acheté Piégée et finalement Sebastian Fitzek et Zygmunt Miłoszewski. Comme j’avais le temps, j’ai commencé à lire Les assassins de RJ Ellory puis j’ai été manger avec Pampoune au McDo (faute d’avoir trouvé autre chose).

Après un dernier flânage au festival, je suis allée rechercher mes valises et je suis partie à la gare pour rentrer chez moi. Ce qui est cool, c’est que je me retrouve souvent dans le même wagon qu’un des auteurs. Il y a 3 ans c’était Cathi Unsworth et cette année, c’est Johana Gustawsson ^^. Vers 21H30 j’étais à la maison et bref Voz’ heureuse, Voz’ KO, Voz’ dodo 🙂

Album photo sur Facebook

Laisser une bafouille

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :