Les ailes d’émeraude, tome 1 – Alexiane de Lys

À 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat dans lequel elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère.
Seule au monde et lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie… Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En pleine métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé.

« Cass? Cass??? Depuis quand on est passé à l’étape surnom? Est-ce que je l’appelle Gabillou, moi? »

[Ce que j’en pense:] Ce livre a été mon tout premier achat chez Belgique Loisirs. A cette occasion, j’avais droit à un autre livre de la même valeur gratuitement, j’ai donc jeté mon dévolu sur le tome 2 qui venait justement de sortir. Et bien m’en a pris, parce que cette série est vraiment addictive.

Ce qui m’a de suite plu pendant ma lecture c’est l’héroïne, son franc-parler et son sens de la répartie. Je ne compte plus les fois où j’ai éclaté de rire grâce à ses réflexions et punchlines. Franchement, juste pour Cassiopée, je sais que je relirai un jour cette trilogie. Ensuite le personnage de Gabriel n’est pas en reste non plus. Il est plus sérieux et plus grave que Cassiopée mais il n’est pas pour autant dépourvu de sens de la répartie. Cassiopée étant plus jeune, elle peut donner l’impression d’être immature, surtout face à Gabriel. Mais je pense personnellement que son vécu y est pour quelque chose. Ce côté immature pourrait être une manière de se sentir « enfant » alors qu’elle a dû grandir plus vite que la normale face à la mort de sa mère et sa vie en orphelinat. Elle a certain un sens des responsabilités et sait faire preuve de loyauté.

Concernant l’histoire, j’ai tout de suite accroché à l’histoire des Myrmes, leur mythologie, leur manière de vivre. C’est un univers très intéressant que l’on découvre en même temps que Cassiopée et qui n’est parfois pas toujours aussi top glamour comme certains personnages essayent de faire croire. Il y a également de l’action, du mystère et des retournements de situation ce qui rythme la lecture et nous fait avaler les 700 pages en un rien de temps. A ce niveau là, je salue le talent de l’auteur parce que pour un premier livre et à son âge c’est très réussi. Si je devais soulever deux points plus négatifs, c’est le triangle amoureux qui essaye de s’installer et qui sera vite balayé suite aux événements qui se passeront (du coup était-ce vraiment nécessaire?) et certaines « révélations » que j’avais anticipées.

Pour conclure, ce livre fut une excellente découverte et heureusement que j’avais le tome 2 sous la main!

Les ailes d’émeraude, tome 1 – Alexiane de Lys

Editions France Loisirs (Nouvelles Plumes), 2014, 697 p., 22.70€

2 commentaires

Laisser une bafouille

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s