Skip to content

Heartless, tome 2 : Despair – Ker Dukey

POUR LECTEURS AVERTIS

[La 4e de couverture est un peu spoilante. Ne la lisez pas si vous n’avez pas encore lu le tome 1]

L’enfance de Ryan a été un enfer. Les blessures de son passé ont fait de lui un homme dangereux, incapable de s’attacher aux autres ou d’éprouver des émotions : un psychopathe. Après avoir passé dix-huit ans dans une unité psychiatrique, le voilà enfin en liberté. Mais les choses ont changé. Son frère Blake a épousé Melody qui lui a donné une petite fille, Cereus. Et sa ravissante nièce, qui est devenue son obsession, ignore tout de lui. L’homme qu’elle va rencontrer ne peut rien contre ses pulsions, et il n’existe aucun remède à sa folie.


 » Ah ! je ne suis ni malade ni brisé. Je suis vide. Sans âme. Je suis né ainsi. Impossible de réparer ce qui n’a jamais été cassé. « 

Le premier tome avait été un coup de coeur. Celui-ci continue sur cette même lancée. J’avais hâte de lire l’histoire de Ryan, et je n’ai pas été déçue !

C’était vraiment particulier de se retrouver dans la tête de Ryan, d’avoir accès à ses pensées et à sa manière de fonctionner. On se rend compte qu’il est un manipulateur hors pair, il peut vraiment faire croire n’importe quoi à n’importe qui. D’un autre côté, c’est aussi totalement dérangeant car j’avais l’impression de commettre moi-même les méfaits qu’il commet. On se demande constamment jusqu’où il va aller, qui sera sa prochaine victime et ce qu’il lui fera subir. Cela fout donc un gros stress au lecteur pendant tout le récit. Malgré tout cela, Ryan est un personnage que j’ai aimé retrouvé car il fascine autant qu’il répugne.

Si nous retrouvons Blake et Melody, qui sont toujours aussi amoureux l’un de l’autre 18 ans après les événements du tome 1, nous faisons aussi la connaissance de leur fille, Cereus. Elle sera la nouvelle obsession de Ryan mais la nièce et l’oncle ont plus de points en commun que prévu… C’est un personnage qui a su me surprendre et j’aimerais avoir un tome qui lui est uniquement consacré. Avec la libération de Ryan, leur vie et leur tranquillité vont voler en éclat. C’est bien de torturer et de pousser des gens à bout (soyons clair, c’est une façon de parler), mais à un moment donné, il faut s’attendre à une retour de bâton… Cela ajoute donc une dose de stress et de panique pour le lecteur.

La fin est vraiment stressante et épouvantable. A mon avis, je n’ai jamais lu des pages aussi vite de ma vie. Toutes les émotions ressenties jusque là ont été décuplées d’un coup. Si une partie de l’histoire est résolue, c’est finalement avec désespoir que le lecteur se rend compte qu’il doit attendre avant de pouvoir lire la suite.

En conclusion, Ker Dukey nous livre un tome deux à la hauteur du premier. J’ai vraiment hâte de retrouver les personnages pour voir vers quelle folie ils vont encore m’entraîner. D’ailleurs, ça me fait penser qu’il y a une nouvelle intitulée Heartless, tome 2.5 : Vacant, sortie le 11 octobre et disponible en version numérique !

Note : 9/10


Heartless, tome 2 : Despair – Ker Dukey

Editions Milady (New adult), 19-05-2017, 318 pages

Livre : 16€90 / Ebook : 9€99

051

Laisser une bafouille

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :