Skip to content

Le puits – Marie Sexton

Vingt ans après que la reine du bal Cassie Kennedy fut brutalement assassinée, six adolescents entrèrent dans la maison où elle fut tuée pour y passer une soirée inoubliable. Haven sait que sa cousine Elise veut l’effrayer, mais il est prêt à supporter n’importe quel farce si cela lui permet de passer quelques heures avec le nouveau garçon de la ville, Pierce Hunter.

Mais au petit matin Elise est portée disparue, sans avoir laisser de traces.

Douze ans plus tard, Pierce et son frère jumeau Jordan sont des enquêteurs paranormaux professionnels, tenant leur propre émission télé de chasse aux fantômes. Lorsque Pierce appelle Haven, insistant pour qu’ils retournent une dernière fois à la maison supposée hantée, Haven accepte à contrecœur. Il est nerveux de revoir Pierce, mais il est déterminé à obtenir des réponses à ses questions. Ont-ils vraiment parlé au fantôme de Cassie cette nuit-là ? Qu’est-il arrivé à Elise ? Et le plus grand mystère de tous – comment a-t-elle connu le secret du puits ?


 » Les membres de Haven se firent tout à coup légers comme l’air, comme si ses mains et ses pieds allaient s’envoler, abandonnant là son coeur battant et son cerveau trop lent. Il résista à l’envie de sourire. Il lui semblait que ce n’était ni le moment ni l’endroit, après ce qu’il s’était passé durant la séance. « 

A la base, je ne suis pas fan des homoromances, mais le résumé de cette histoire m’a fait tellement envie sur Netgalley que j’ai quand même demandé à MxM Bookmark pour le lire. Je les remercie d’avoir accéder à ma demande !

Ce livre alterne les chapitres entre deux époques différentes. La première est dans le passé, 12 ans plus tôt. Nous suivons un groupe d’amis qui va passer une soirée dans une maison réputée pour être hantée. Il y a les jumeaux Pierce et Jordan, Haven (qui est secrètement amoureux de Pierce), Elise et Linsey (les cousines de Haven) et Craig, le copain de Linsey. Elise est la meneuse de cette expédition et son but est de flanquer la frousse à ses amis. Ensuite, il y a la période actuelle. Pierce et Jordan sont enquêteurs dans le domaine du paranormal. Ils décident de revenir dans cette fameuse maison pour leur émission, mais aussi pour découvrir ce qu’il s’est réellement passé 12 ans plus tôt.

Cette alternance des chapitres est un point fort du récit. On balade entre les deux périodes pour en apprendre davantage sur les événements qui ont menés à la disparition d’Elise. On suit les jeunes dans leur « soirée de l’épouvante ». On a donc le récit de leur nuit, on sait ce que chacun fait et à quel moment. Cela pousse le lecteur à essayer de faire attention à tous les détails pour voir s’il n’y a pas un élément susceptible d’expliquer la disparition d’Elise. Le tournage de l’émission permet de démonter certaines théories basées sur ce que l’on avait appris du passé. Cela nous force à nous remettre en question, à nous interroger sur les éventuelles interactions extérieures au groupe d’amis. A ce niveau-là, mon seul regret est que j’ai deviné quoi/qui était derrière tout ça assez vite.

Ensuite, j’ai aimé le contexte de la maison hantée. J’avoue, je suis une fan des récits de maisons hantées, d’esprits coincés dans le monde des vivants du coup j’étais aux anges. Nous avons aussi un aperçu du monde des émissions sur le paranormal. C’est marrant car pendant ma lecture, je pouvais tout à fait imaginer l’épisode en question avec les voix off qui racontent les faits, les pauses et musiques angoissantes pour faire peur aux spectateurs, l’opposition entre un enquêteur rationnel et un imputant tout au paranormal. Marie Sexton arrive à retranscrire toute cette ambiance particulière, ce qui rend son histoire si « visuelle ».

En ce qui concerne la romance, j’ai dit plus haut que je n’étais pas fan d’homoromance. Mais là, j’avoue que c’est passé comme une lettre à la poste. Pourquoi ? Parce qu’elle ne va pas dans le détail. De plus, la romance ne prend pas le dessus sur l’histoire. L’histoire d’amour est vraiment secondaire et heureusement, car cela aurait cassé tout le rythme du récit. Si vous la romance gay est tout ce qui vous intéresse, je ne vous conseille pas forcément cette lecture car vous risquez de rester sur votre faim.

Pour finir, grâce à ce livre, j’ai appris que « puits » pend un « S » à la fin. Cela peut paraître bête mais quand j’ai vu ce livre je me suis demandée pourquoi il y avait un « S » alors qu’on parle d’un seul puits. Maintenant je sais que « puits » prend toujours un « S » !

En conclusion, si vous voulez une histoire de disparition sur fond de paranormal, ce livre est fait pour vous. De plus, la romance sait rester en retrait pour ne pas parasiter toute l’histoire.

Note : 8/10


Le puits – Marie Sexton

Editions MxM Bookmark, 22-11-2017, 300 pages

Livre : 16€90 / Ebook : 5€99

Laisser une bafouille

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :