Des visages et des morts – Mickaël Koudero

Publié par

Le froid de novembre.
La neige et l’horreur.
En France, à Lyon, un homme est assassiné dans une église. Son dos a été tailladé, sa langue, coupée. A sept cents kilomètres de distance, sa fiancée est retrouvée pendue à un arbre. Un meurtre maquillé en suicide.
Très vite, le sang se répand jusqu’en Belgique. Dans un asile abandonné, on découvre le cadavre d’une femme entièrement nue, le visage arraché. Une folie sans nom.
Les meurtres s’enchaînent, et tous portent la signature d’un tueur en série libéré un an plus tôt, le Borgne. L’homme aurait-il repris du service ? Difficile à croire vu son âge avancé et son état de santé.
Non, la réalité est bien plus noire.
Laura, Milan et Adami, des policiers venus de tout horizon, vont rapidement le comprendre. « Nous ne sommes pas face à un tueur en série, mais à une série de tueurs. » Et ceux-ci se sont réunis en force, décidés à marquer les mémoires de leurs crimes pour entrer dans la postérité.


 » Vous n’imaginez pas le nombre de prisonniers qui jouent les gros durs dans la journée et qui pleurent leur maman chérie une fois les lumières éteintes. Contrairement à eux, le soir, j’ai la chance de retrouver mes proches. Ça suffit à considérer ces provocations comme ce qu’elles sont en réalité… des appels de détresse. « 

Je remercie Babelio pour cette lecture. Je ne connaissais pas Mickaël Koudero avant de me voir proposer ce livre et j’avoue que je ne regrette pas du tout cette découverte.
L’auteur nous signe là un thriller diablement bien ficelé. Même si j’ai fini par deviner certaines révélations (la lettre « F » et la personne complice), cela n’a pas gâché le plaisir de la lecture. C’était bien essayé de vouloir nous entourlouper sur certains points mais ça n’a pas pris avec moi ! Je devrais peut-être me reconvertir en flic de criminelle, qui sait… ^^

Pour en revenir à notre histoire, c’est un thriller comme je les aime, c’est-à-dire assez rythmé car on joue contre le temps pour sauver des futures victimes. De plus, les chapitres sont courts, ce qui renforce cette notion de temps qui presse. J’ai aimé que l’histoire commence en France mais se poursuive en Belgique. De nos jours, les gens peuvent se déplacer très facilement d’un pays à l’autre en Europe, donc pourquoi pas les tueurs ? Les thrillers que j’ai lus ont généralement tendance à encrer le récit dans un pays ou une région, faire courir nos enquêteurs hors de leur zone de confort pour traquer le tueur a été une très bonne idée que l’auteur a su saisir. Mickaël Koudero maitrise son histoire et cela se sent, il n’hésite pas à nous envoyer sur des pistes parallèles pour brouiller les pistes. On pense à une idée, puis on se dit que finalement, non, ce n’est pas possible pour finir par revenir à l’idée initiale. Bref, on se triture les méninges avec les policiers en charge de l’enquête.

En ce qui concerne les personnages, il y en a trois principaux : la capitaine Laura Esposito et le lieutenant Milan côté français et le commissaire Hugo Adami côté belge. Ils vont devoir se coordonner pour résoudre l’enquête, ce qui ne sera pas toujours facile car de vieux démons vont resurgir. Ils sont tous les trois attachants, faillibles, en un mot : humains. Il y a énormément de personnages mentionnés dans ce récit. Au début je m’y suis un peu perdue mais quand on arrive à saisir les ramifications de l’enquête, j’ai trouvé que cela devenait plus facile à retrouver qui était qui.

En conclusion, je vais résumer ce livre en disant que c’est un thriller addictif, un véritable page-turner. Il est sûr et certain que maintenant je vais guetter la sortie des livres de Mickaël Koudero avec une certaine impatience !

Note : 8.5/10


Des visages et des morts – Mickaël Koudero

Editions de Mortagne, 12-03-2018, 545 pages

Livre : 18€ / Ebook : 16€17

Laisser une bafouille

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.