Livre Paris 2018

Publié par

Alors… comment vous dire… cela fait un moment que le compte-rendu a été écrit (au brouillon sur Google Drive), mais j’ai complètement zappé de le poster. C’est en écrivant celui des Halliennales que je me suis rendue compte de ma bourde. Rectifions donc le tir !

Vendredi 16 mars

Cette année, j’ai fait trois jours à Livre Paris (du vendredi au dimanche) avec deux amies, Floriane et Mélanie, ainsi que la maman de Floriane. Floriane est venue me chercher du vendredi matin un peu avant 6H. Le temps de tout caser dans le coffre de la voiture et nous étions en route pour Paris et son festival. Sur Paris, nous avons d’abord été récupérer la clé de l’air BnB que nous avions décidé de louer et là, malheur, nous nous sommes retrouvés coincés à 5 (il faut compter le propriétaire de l’appartement) pendant 20 bonnes minutes dans l’ascenseur. Heureusement que j’ai vu de la lumière par l’interstice de la porte, cela nous a permis de sortir car nous étions quasiment arrivés à un étage. Cette frayeur passée, nous avons pris notre sac de livres direction le salon. Nous n’étions vraiment pas loin du festival (10 minutes) et ça, c’était chouette pour la fin de journée, quand les sacs seraient remplis de livres. Au salon, nous avons commencé par faire notre carte d’accès, nous avions pris le pass « grand lecteur » et il fallait échanger le papier de paiement par une carte d’accès. Ensuite, nous avons filé sur le stand de Pocket Jeunesse pour récupérer un numéro en vue de la dédicace de Marissa Meyer. Comme elle était une auteure très attendue par de nombreux fans, il fallait retirer sur le stand un numéro de passage pour pouvoir accéder à la dédicace. Nous étions les numéros 48, 49 et 50 si je me souviens bien. Ce système évitait aussi de faire trop de file d’attente. Malheureusement, alors que j’étais à la caisse du stand pour payer mon achat, je me suis sentie mal et j’ai passé le reste de l’avant-midi au poste de secours. Eh oui, quelle idée de faire un salon comme Livre Paris avec 6,2 d’hémoglobine #oups. Heureusement, je m’en suis remise grâce à une petite pause et à renfort de café et Coca.

Une fois sur pied, nous avons fait un tour et vu Cristina Cordula sur un stand dédié au Brésil. Puis je me suis mise dans la file pour la dédicace de V.E. Schwab, qui commençait dans quasiment 2 heures, mais qui commençait déjà à grossir à vu d’oeil. Le temps d’acheter son livre et celui de Sarah Dessen et j’étais prête pour faire le pied de grue. V.E Schwab est vraiment adorable. J’ai enchaîné avec la très sympathique Cambria Hebert dont je voulais absolument le tome 1 de sa série Hashtag.

En flânant un peu dans les allées, j’ai fait un arrêt au stand des Editions Cyplog pour acheter le dernier livre de Belinda Bornsmith Rainbow qui était disponible en avant-première pour l’occasion. Ensuite, retour au stand Lumen, qui pour moi gagne la palme du stand le plus beau, pour la dédicace de Sarah Dessen. Je n’avais jamais lu de livre de cette auteure mais le résumé de Once and for all m’avait fortement attiré.

Comme l’heure pour la dédicace de Marissa Meyer approchait à grand pas, je me suis rendue au stand Pocket Jeunesse. Mes amies étaient parties à la dédicace de Dmitri Glukhovski (l’auteur de Métro 2033) en attendant et je les tenais informées de l’avancée de la file. Nous sommes assez rapidement passées et Marissa Meyer est juste super gentille. Nous ne pouvions faire dédicacer que trois supports (que ce soit des livres, cartes, marque-pages…) et en échange du ticket de passage, nous recevions au choix des cartes à l’effigie de ses livres ou bien des badges, j’ai choisi la première option.

Comme la journée était déjà plus qu’entamée, nous avons décidé d’aller faire un tour du côté de la dédicace de Diana Gabaldon l’auteur de la célèbre série Outlander. Il était 17H, elle dédicaçait jusque 18H et… miracle ! Quand nous sommes arrivées, il y avait genre 10 personnes à tout casser devant nous et au moment où c’était notre tour, il n’y avait que quelques personnes en plus derrière nous. Nous avons donc profité de cette accalmie pour faire dédicacer nos livres et prendre le temps de papoter un peu avec elle.

C’était trop génial de la rencontrer après avoir vu certains acteurs à la Land Con en octobre dernier. Je lui ai d’ailleurs fait signer l’exemplaire du tome 1 où les acteurs avaient déjà signé. Il est tout jolibô mon livre maintenant 🙂 Il était temps de faire nos dernières dédicaces donc nous sommes allées chez M.C. Beaton, la maman d’Agatha Raisin. J’ai adoré le premier livre et la série donc j’étais très contente de la rencontrer.

Pendant que mes amies finissaient leur tour, je me suis installée à une conférence et j’ai zoné sur mon téléphone en attendant. Quand elles sont revenues, nous sommes parties souper dans un restaurant avant de rentrer à l’hôtel prendre une bonne douche et trier tous les livres pour le lendemain.

Samedi 17 mars

Le samedi, c’est l’horreur, disons-le tout de suite. Dès l’ouverture il y avait plein de monde. Je me suis rendue directement au stand de MxM Bookmark, où j’ai fait éclater ma carte bancaire, car c’est là que j’avais la plupart des dédicaces à faire. A cause du monde, il était très difficile de se mouvoir dans et autour du stand. C’était également assez catastrophique de faire la file pour les dédicaces. J’ai attendu près du stand que les auteurs que je souhaitais voir arrivent, mais peu importe où je me mettais, j’avais l’impression de gêner. La première auteure de cette journée a été Marie Sexton dont j’avais adoré le roman Le puits. Elle est très gentille et je pense que je ne la remercierai jamais assez d’utiliser des huiles essentielles calmantes. Quand elle s’en est mis sur les mains, l’odeur m’a complètement déstressé, j’avais l’impression de planer ^^.

Ensuite j’ai attendu l’arrivée de Virginie Platel dont le livre Disparitions à Versailles me faisait de l’oeil depuis l’annonce de sa parution.

Pour finir, j’ai enchaîné avec Jade River, toujours chez MxM Bookmark.

Après cette matinée très intense, j’ai fait une petite pause et j’ai déambulé dans les allées. J’ai attendu patiemment l’heure de la dédicace de Marion Olharan dont j’avais lu les deux premiers tomes de sa trilogie Attitude grâce à NetGalley. J’étais très heureuse de la rencontrer et j’espère pouvoir la revoir lors d’une prochaine dédicace.

Direction le stand de Pocket Jeunesse ensuite pour la dédicace de Marie Vareille. Comme sa file avançait lentement et qu’il n’y avait plus personne pour Stéphane Michaka (qui était juste à côté), j’ai demandé à la personne derrière moi de garder ma place et j’ai filé le voir. J’ai largement eu le temps de papoter avec lui avant que ce ne soit mon tour chez Marie Vareille. Ils sont tous les deux adorables et très à l’écoute de leurs lecteurs.

 

 

 

 

 

 

Retour chez MxM Bookmark pour la dernière dédicace sur leur stand de mon planning. L’auteur que je voulais voir était Aya Ling, une auteure toute mignonne et très heureuse de pouvoir rencontrer son public francophone.

J’en avais donc définitivement fini avec MxM Bookmark pour cette édition de Livre Paris donc je suis allée voir Nathalie de Kaniv sur le stand des Editions Lazare et Capucine. J’ai beaucoup apprécié son roman L’aquarelle et j’étais contente de la rencontrer. J’ai poursuivi mon tour en allant voir Hannelore Cayre dont j’avais lu le roman La daronne deux jours plus tôt. Elle nous a appris qu’elle écrivait le scénario de ce roman pour qu’il soit adapté en film, et si j’ai bien retenu, c’est Isabelle Huppert qui jouera le rôle de Patience Portefeux, la daronne. J’ai vraiment hâte de voir le film. Il ne me restait plus qu’une auteur à voir, Céline Mancellon, dont la dédicace a commencé plus tôt que ce qu’annonçait l’horaire en ligne. Quand je me suis pointée, il n’y avait plus personne et j’ai pu prendre mon temps pour faire signer le tome 1 de Bad Romance.

C’était la fin de cette grosse journée et je voulais faire la dédicace de Battista Tarantini mais quand j’ai vu la file immense qui m’attendait, j’ai renoncé et je suis allée m’asseoir en attendant mes amies. La soirée s’est déroulée de la même façon qu’hier, restaurant, douche, triage de livres et préparation des valises.

Dimanche 18 mars

Troisième et dernière journée en perspective. En ayant vu un maximum d’auteurs le vendredi et le samedi, je me suis retrouvée avec une journée beaucoup plus light. Ma première dédicace a été Neal Shusterman, l’auteur de livre La faucheuse paru chez Robert Laffont collection R. Il est vraiment très gentil et quand il a vu que j’avais des feutres Sharpie, il a demandé si par hasard je n’avais pas un argenté pour qu’il puisse dédicacer les marque-pages mis à sa disposition et qui étaient très foncés. Il se trouvait que oui, j’en avais un argenté et je le lui ai prêté le temps de sa dédicace. Il était tellement content qu’il souhaitait m’offrir le tome 2 en remerciement. Mais comme les livres sont vendus par des libraires, cela aurait fait un trou dans leurs recettes donc ces derniers ont dû refuser sa requête (dommage ^^).

Il ne me restait que deux dédicaces à faire, toutes les deux sur le stand d’Hugo Roman. J’ai donc squatté les chaises d’un espace rencontre le temps que la file pour Jay Crownover se forme. Quand les vigiles ont commencé à installer le dispositif pour faire la file, je me suis mise dedans et j’étais donc bien placée. Jay est arrivée deux heures plus tard mais heureusement, j’ai pu compter sur Marie-Christine et deux de ses amies pour faire passer le temps. Elles étaient venues spécialement pour la dédicace de Diana Gabaldon.

D’ailleurs je les avais rencontrées à la Land Con 1 et ça m’a fait plaisir de les revoir. Une fois passée chez Jay Crownover, je suis allée voir Molly Night qui était présente pour la sortie du premier tome de sa trilogie Dark and Dangerous Love. Il n’y avait pas énormément de monde pour elle vu que le livre allait seulement sortir donc ma journée s’est vite terminée.

J’aurais pu faire la dédicace de David Lagercrantz mais comme je pensais prendre beaucoup plus de temps pour Jay et Molly, j’ai laissé le tome 5 de Millénium dans la voiture pour ne pas m’encombrer inutilement. Tant pis, je l’avais déjà vu à Lyon aux Quais du Polar donc ce n’était pas si grave. J’ai fini en faisant un tour dans le salon et prenant quelques photos par-ci, par-là. Le gros challenge a été de devoir tout recaser dans la voiture et avec nos achats de livres en plus ! Ce ne fut pas si facile mais nous y sommes arrivées 🙂 C’est donc exténuée que je suis rentrée à la maison mais heureuse d’avoir, pour la première fois, passé trois jours complets à Livre Paris. D’habitude, je me contentais d’un aller-retour du samedi.

Album photo sur Facebook

 

 

Laisser une bafouille

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.