Chroniques littéraires

Gym or chocolate ? – Jane Harvey-Berrick & Stuart Reardon

Career girl and radio host hotshot Cady Callahan has never met a chocolate she didn’t love. She has curves and doesn’t care. She’s shocked when a raffle ticket bought to support a veterans charity means she’s won a year’s membership to Body Tech, an exclusive Manhattan gym, where all the top athletes train and all the A-list actors go to get in shape for their action roles. She’s also won a personal trainer in the shape of far too tantalizing Rick Roberts. Rick is less impressed when Cady’s arrival leads to a media circus. The retired British rugby ace runs a serious training facility, and he definitely doesn’t have time for anyone who doesn’t want to work hard. When curvy Cady challenges him to train her to run a marathon by the end of the year, it seems a solution to both their problems. If … when she drops out of training, his gym will go back to normal. But Cady isn’t planning on losing the bet – she just wasn’t counting on any complications. And surly Rick is very complicated. And as tempting as the tastiest treat….


 » My question to her and everyone like her was : why wouldn’t you train ? It didn’t matter how little or how much you did, your physical limitations from birth, illness or disease, you could still benefit. I had members of all ages up to 93, members with missing limbs, degenerative muscle diseases, several in wheelchairs – they came because they could feel the benefit in training. I told all my clients the same thing : the only bad workout is the one you didn’t do. « 

Gym or chocolate ? est la troisième collaboration entre Jane Harvey-Berrick et Stuart Reardon. Les deux ouvrages précédents Undefeated et Model boyfriend ont été traduits en français chez Hugo New Romance. Je ne les ai pas encore lus et, même s’il y a des références aux personnages de ces deux histoires, j’ai passé un excellent moment sans être gênée.

Si j’ai adoré ma lecture, c’est en partie grâce au personnage de Cady Callahan, une femme de 36 ans qui anime sa propre émission à la radio tôt le matin. C’est une femme qui a une carrière florissante, du succès et une grande aisance pour communiquer et aborder les personnes. En fait, c’est tellement naturel chez elle qu’on se dit qu’il ne doit pas être difficile de devenir ami avec elle. Mais Cady est aussi une personne de forte corpulence qui voue un amour immodéré aux « lemon glazed donuts ». Elle a toujours essuyé des critiques quant à son poids et s’est forgé sa personnalité pour se protéger des insultes. Elle n’a pas peur de fermer le clapet à ceux qui lui font des remarques et franchement, elle excelle dans cet art.

Lors d’un gala, elle va gagner un abonnement d’un an chez Body Tech, une salle de sport de prestige et un training personnel avec son créateur, Rick Roberts. Cady se dit qu’elle refilera ce cadeau à un employé de la station radio quand Molly McKinney, une « influenceuse » mais surtout garce de service, va se moquer d’elle sur les réseaux sociaux. Cady n’est pas du genre à se laisser faire, elle aime prouver à ceux qui disent du mal d’elle qu’ils ont tord et elle relèvera donc le challenge d’aller au sport et de courir le marathon de New York d’ici un an. Cady force le respect car une fois qu’elle a un objectif, elle fait tout pour y arriver. Le sport, ce n’est absolument pas son truc et cela donne lieu à des scènes hilarantes entre elle et Rick. Mais le plus important, ce livre ne fait pas culpabiliser les personnes en surpoids. Ici le sport est vu comme un outil pour se sentir mieux mentalement et physiquement, pour se défouler, se détendre, gagner en assurance et en confort. Même si Cady rechigne à faire du sport, elle en mesure vite les bénéfices. A la fin du livre, elle dit aussi très bien qu’elle ne souhaite pas devenir hyper mince et se tuer au sport, elle souhaite juste être mieux tout en continuant à profiter de la vie (traduction, des donuts). Cet aspect là du livre m’a fait beaucoup penser à ma précédente lecture Le poids des sentiments de N.R. Walker. Ces deux livres ont la même approche du sport et le héros sportif tombe amoureux de l’autre pour les mêmes raisons, c’est-à-dire pour la personnalité et pas forcément pour le physique.

Rick Roberts est un ancien joueur de rugby professionnel qui a vu sa carrière s’arrêter net à cause de blessures. On sent rapidement que ce point est un sujet sensible et qu’après toutes ces années, il n’a toujours pas digéré la tournure des événements. Il s’est reconverti comme coach sportif pour stars et sportifs et a créé sa salle, Body Tech. Dans cette salle, on vise le très haut de gamme. Sérieusement, les tarifs pratiqués sont tellement indécents que j’en ai avalé mon café de travers ! Cela pourrait faire passer Rick pour une personne totalement superficielle et élitiste, mais on apprend vite qu’il sait avoir le coeur sur la main. Il n’hésite pas à faciliter l’accès à sa salle aux personnes qui en ont besoin. Contrairement à Cady, il est assez renfermé et tient à tenir des relations strictement professionnelles avec ses clients pour maintenir la réputation de Body Tech. Il sera mis à mal par une stalkeuse et par Molly mais heureusement, Cady l’aidera à faire face. Si Rick apporte beaucoup à Cady sur le plan physique et sportif, Cady quant à elle lui apporte énormément d’un point de vue relationnel. Ces deux personnages se complètent bien.

Les deux auteurs ont su construire une histoire qui se révèle intéressante, prenante mais aussi hilarante. La relation entre Cady et Rick se construit pendant tout le livre, rien n’est précipité et le bouquet final arrive à la fin du livre. A un moment donné, j’ai cru qu’ils n’allaient jamais y arriver mais en fin de compte, l’attente en valait largement la peine. Si je devais chipoter, j’ai regretté que les ennuis causés par Molly et la stalkeuse aient été si vite réglés. Elles créent beaucoup d’ennuis mais je pense que cela aurait pu être encore plus exploité.

En conclusion, j’ai passé un excellent moment avec cette comédie romantique. Le sport aide à aller mieux physiquement et moralement et un mode de vie sain n’empêche pas de croquer la vie à pleine dents. Et vous, quel est votre péché mignon dans les gourmandises ? #TeamChocolatNoir

Note : 8/10


Gym or Chocolate ? – Jane Harvey-Berrick & Stuart Reardon

Stuart Reardon Publishing, 13-09-2019, 317 pages

Livre : 14€16 / Ebook : 3€59

Laisser une bafouille

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.