Chroniques littéraires

Sasha Urban, tome 1 : La fille qui voit – Dima Zales

Je suis illusionniste, pas médium.
Mon passage à la télé est censé faire progresser ma carrière, mais les choses se passent mal…
… du genre vampires et zombies.
Je m’appelle Sasha Urban et voici comment j’ai appris ce que je suis.


 » Sur une échelle de panique d’un à dix, je passe à quinze seulement. Bizarrement, ce qui m’ennuie le plus c’est que je ne me suis pas évanouie pendant tout cet incident, alors que ça m’est arrivée en parlant à des patrons de fonds d’investissement ce matin. « 

Ce livre a été lu dans le cadre du blog tour « Sasha Urban » organisé par le blog Between Dreams and Reality.

Au début, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce livre. Mais une fois bien focalisée sur ma lecture et les premiers chapitres passés, j’ai dévoré ce livre.

L’histoire met en scène un monde qui m’est assez inconnu, celui des magiciens et des illusionnistes. C’est le rêve de Sasha Urban. Se faire connaitre en tant que tel et de passer à la télévision. Bien évidemment tout ne va pas se dérouler comme prévu car si Sasha a une prédisposition pour l’illusionnisme, ce n’est pas pour rien. Bien vite des éléments bizarres vont faire leur apparition et la vie de Sasha sera clairement menacée. Mais pourquoi ? Et comment cela se fait-il qu’elle puisse sentir certaines choses avant qu’elles n’arrivent ? Et pourquoi sa colocataire a-t-elle un comportement étrange par moment ?

Comme dit plus haut, j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire. Nous assistons au tour de Sasha qu’elle réalise à la télévision et qui entraîne quelques problèmes. Mais les « débordements » sont « effacés » de ses souvenirs et j’ai eu l’impression d’être dans la peau de Sasha à me dire que si, il s’est bien passé des choses. La lecture continue et on ne peut pas s’empêcher de se demander en quoi c’est lié à elle. S’en suit un enchaînement d’accidents de plus en plus fous et improbables et c’est seulement vers le dernier quart du livre que des explications seront fournies à Sasha (et donc aux lecteurs) pour assembler certaines pièces du puzzle. Je pense par contre que cet aspect va rendre le récit un peu brouillon aux yeux de certains lecteurs.

D’un autre côté, ce qui m’a fait accrocher à l’histoire, c’est justement tout cet enchaînement d’événements. Ça ne s’arrête pas, cela rythme le récit et on ne peut s’empêcher de se demander ce qui va lui tomber dessus par après. Ensuite, le personnage de Sasha est intéressant. C’est une fille assez banale si on met de côté sa capacité à « sentir » les événements. Elle va essayer de rationaliser tout ce qui lui arrive, essayer de garder la tête froide. Mais elle sait aussi voir plus loin et combiner les morceaux d’informations qu’elle grappille par-ci par-là. Sasha ne sait pas non plus d’où elle vient car elle a été adoptée. Je pense que cette quête d’identité et de ses origines va jouer un rôle important à l’avenir. Autre point positif, comme Sasha aime le monde de la magie, il est fait mention ci et là d’illusionnistes que personnellement je ne connaissais pas. Ce récit permet également d’en connaître de nouveaux, autres que les éternels Houdini et Criss Angel.

Ce premier tome est clairement fait pour poser les bases de l’univers créé par Dima Zales. Cela se ressent car le lecteur peut se sentir perdu par moment et les révélations soulèvent plus de questions qu’elles n’en apportent. Cependant, il a réussi à attirer mon attention et à me donner envie de découvrir la suite. Il y a divers monstres, un boss sexy mais froid comme le marbre, les colloc’ sur lesquels on a envie d’en savoir plus, le monde dans lequel Sasha a mis les pieds. Bref, de quoi donner de la matière à un univers qui promet d’être intéressant.

Note : 7,5/10


Sasha Urban, tome 1 : La fille qui voit – Dima Zales

Mozaika Publications, 04-03-2020, 398 pages

Livre : 12€99 / Ebook : 3€99

Laisser une bafouille

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.