3615 my life

Blog en pause ?

Bonjour tout le monde !

Cela fait un moment que je n’ai pas posté sur ce blog. Mais que se passe-t-il ?

Tout d’abord l’envie n’y est plus, du moins pour le moment. Et vous savez que je ne suis pas du genre à me forcer. A mes yeux, bloguer doit rester un plaisir et si cela commence à devenir une corvée, il vaut mieux prendre du recul pour ne pas finir complètement dégoûté. Je continue bien évidemment à lire mais à mon rythme et je suis même récemment retombée dans les mangas. Mon dieu, ça m’avait tellement manqué !

Ensuite, ma santé n’est pas au beau fixe. Je souffre de spondylarthrite ankylosante. C’est une maladie auto-immune inflammatoire chronique qui s’attaque à la colonne vertébrale et aux articulations du bassin. La SA ne se voit pas mais c’est handicapant. Je suis suivie et sous traitement mais cela ne m’empêche pas d’être souvent très fatiguée et d’avoir constamment mal. Ah oui, le traitement vise à réduire les symptômes mais pour l’instant, on ne peut pas guérir de cette maladie. Les rares moments où je me sens bien et pas trop fatiguée sont donc peu nombreux. Je souhaite donc les consacrer à une chose que j’aime et que j’ai mis de côté pendant trop longtemps : l’apprentissage des langues.

J’ai toujours aimé cela. En secondaire j’étais en option latin-langues. J’avais du latin, de l’anglais et du néerlandais à raison de 4h/semaine/branche. Ensuite, j’ai commencé à apprendre le russe par moi-même (bon j’ai juste appris l’alphabet) mais j’ai vite arrêté car je me suis lancée dans des études pour être professeur d’anglais-néerlandais. Et honnêtement, j’avais largement de quoi faire avec ces deux langues sans en rajouter une couche 😀 Puis, j’ai travaillé 2 ans comme professeur et je ne m’épanouissais pas dans mon métier donc je n’avais pas la tête à apprendre d’autres langues. J’ai arrêté de travailler et j’ai enchainé avec des études pour devenir bibliothécaire-documentaliste. Comme les parents me suivaient sur ce coup, je me suis lancée à fond dedans pour tout réussir du premier coup. Pour finir, une fois les études finies, c’est la maladie qui a pris le dessus par la manifestation d’une forte anémie (c’est la SA non diagnostiquée et qui a traîné sans traitement qui a déclenché le tout). La loque que j’étais n’aurait pas su se lancer dans l’apprentissage d’une nouvelle langue. Je n’étais même pas capable de me rappeler ce que j’avais fait la veille, pour dire l’état dans lequel j’étais.

Maintenant, je vais quand même mieux grâce au traitement et c’est pourquoi je souhaite consacrer mon temps aux langues. Pendant le confinement, j’ai donc commencé à apprendre le coréen. Je n’avais jamais appris une langue asiatique et la facilité d’apprentissage de l’alphabet coréen a fait pencher la balance de son côté. Mais je ne compte pas en rester là. A l’avenir j’aimerais aussi apprendre le chinois, le japonais, le thaï et le viêtnamien. Mais aussi revenir au russe et à l’allemand (j’en avais fait un an en 5e secondaire). Après, il y a également le hongrois, le suédois, le norvégien et l’islandais qui me font de l’oeil.

Oui je m’emballe un peu beaucoup (passionnément, à la folie ^^) mais que voulez-vous, on a qu’une vie et il ne faut pas laisser le temps aux regrets. Il faut foncer et faire tout ce que l’on veut tant qu’on peut !

Voilà donc en résumé pourquoi ce blog n’est plus ma priorité. De plus, j’avoue que j’ai perdu l’intérêt pour tout le monde de la blogosphère littéraire (blogueurs et youtubeurs). Chroniquer encore et toujours plus pour dire de « rester dans la course » et se faire remarquer des maisons d’éditions ne me fait plus rêver du tout. Je ne passe même plus lire les chroniques sur les blogs ou regarder les vidéos sur YT. Je songe même à faire un énorme tri pour me désabonner de tout cela, à quelques exceptions près. Je garde les notifications des maisons d’édition et cela me suffit amplement à me tenir à jour.

En ce qui concerne les réseaux sociaux, la page Facebook tournera logiquement elle aussi au ralenti. Je ne l’utiliserai que pour mettre à jour les albums (lectures, films vus, salons du livre) ou repartager des articles. Je continuerai à tenir le compte Instagram car c’est pour moi le moyen le plus simple de partager du contenu sans que ça ne soit trop chronophage : une photo, une story et hop c’est plié.

En conclusion, je ne dis pas que ce blog ne repartira pas un jour. Des articles vont sûrement poper ci et là, éventuellement avec d’autres thèmes non liés à la littérature. Mais en attendant, je souhaite prendre mes distances, du moins avec la blogosphère. Et au besoin, je traine très souvent sur Facebook et sur mon Instagram « non littéraire ». Je ne suis donc pas très loin… 🙂

Laisser une bafouille

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.