Journal littéraire

Blog tour Annabel Chase : extrait

On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau blog tour organisé par le blog Between Dreams and Reality. Cette fois-ci c’est le livre Bureau Fédéral de la Magie, tome 1 : Une furie en ville d’Annabel Chase paru le 29 janvier aux éditions Alter Real qui est mis à l’honneur. Je vous propose un petit extrait, qui je l’espère, vous donnera envie de découvrir ce livre.

Résumé

Une famille exaspérante mais aimante ? Check.
Une petite ville pittoresque et un chef de police sexy ? Check.
Un chien des Enfers abandonné, un chat noir au sale caractère, et un python de compagnie qui se prend pour un chiot ? Triple check.

Mon histoire vous rappelle un conte de fée un peu cul cul la praline ? Raté ! Il y a un léger détail… Je suis maléfique.

Ma nature et mon éducation devraient faire de moi quelqu’un de mauvais, mais je lutte contre cette facette de ma personnalité de toutes mes forces. Tout ce que je désire, c’est vivre une vie normale. J’ai même rejoint le FBI et non le Bureau Fédéral de la Magie, comme j’aurais dû le faire. Mais mes pouvoirs en ont décidé autrement, et l’Agence m’a renvoyée dans ma ville natale pour combattre les crimes magiques.

Me voilà de retour à Chipping Cheddar, au milieu de ma famille – maléfique, bien entendu -, un nouveau job sur les bras, et les casseroles de mon passé derrière moi.
Oh, j’ai oublié, en plus, il y a un cadavre. Et il ne s’agit pas d’un accident.
Donc, bienvenue dans mon monde ! 

Extrait

Je me retournai et tombai nez à nez avec un mec magnifique en uniforme. Il me dominait du haut de son mètre quatre-vingt. À la vue de ses yeux verts et de sa mâchoire carrée, mes jambes flageolèrent. Son menton avait beau être recouvert d’un voile de barbe, j’aperçus sa fossette. 

Je toussotai en essayant de répondre. 

— C’est bien moi, croassai-je. 

— Je suis le chef Fox, commença-t-il. 

Je me mis à rire. 

— Fox ? Oh, bien joué. Qui vous a demandé de faire ça ? Sassy ? 

Leur virée aux toilettes était sans doute un mensonge. C’était une ruse pour me faire une blague. 

Il fronça les sourcils. 

— Qui est Sassy ? 

— Non, je parie que c’est un coup de ma grand-mère. 

Elle m’avait accusée d’être tendue tout à l’heure. Le chef Fox devait être sa façon d’essayer de me détendre. J’agitai un doigt sous son nez. 

— Qui que ce soit, dites-lui qu’il ne peut pas me leurrer. Je suis agent fédéral. 

Je me tapotai la tempe. 

— Ça me rend intelligente. 

Il inclina la tête, apparemment perplexe. 

— Vous leurrer ? De quelle manière ? 

J’enfonçai un doigt sur sa fossette et le poussai doucement. 

— Sous ces vêtements, je parie que vous êtes nu. 

Il sourit. 

— En général, c’est comme ça que les vêtements fonctionnent. 

— Ha-ha. Vous allez les enlever quand ? 

— Pardon ? 

Le chef Fox, ou quel que soit son vrai nom, fit semblant d’être déconcerté par ma question. 

— Vous avez un visage innocent, Foxy. Je vous l’accorde. 

Je lui tapotai la joue. 

— Par contre, ces yeux… 

Je vidai le reste de mon verre d’une traite. 

— Tout ce que j’y vois est vilain, très vilain, ajoutai-je. 

Ses vilains yeux brillèrent d’amusement. 

— Je crois que j’ai choisi le mauvais moment pour vous aborder. J’ai entendu dire que vous étiez ici, et comme vous êtes sur ma liste de personnes à rencontrer, je me suis dit que c’était l’occasion.

Laisser une bafouille

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.